Aller au contenu principal

Marielle Tonossi

Mexique, janvier 2007 - janvier 2008
Marielle Tonossi

Marielle Tonossi 

  • Avocate au Tribunal administratif de Genève
  • Membre du Comité du projet Mexique

Après son retour

S’il fallait résumer cette année mexicaine, et bien je dirais simplement que ce fut une expérience extraordinaire tant sur le plan humain que professionnel. Vivre et travailler sur le terrain m’auront permis de découvrir l’autre facette du Mexique, bien loin des cartes postales vendues par les agences de voyages. Malgré les difficultés quotidiennes, la discrimination, les pressions et violences exercées à leur encontre, les défenseurs des droits humains continuent, jour après jour, leur lutte pour un monde plus juste. Leur exemple m’aura rendue plus forte, et aujourd’hui, de retour en Suisse, j’entends continuer à m’engager aux côtés des activistes côtoyés sur le terrain, afin que leur parole soit entendue au-delà de toutes frontières.


Avant son départ

Pourquoi partir une année sur le terrain dans un pays fortement militarisé à la politique gouvernementale largement controversée et où les violations des droits humains sont monnaie courante?

Il n'a pas toujours été facile pour mon entourage de comprendre quelles étaient les motivations qui me poussaient à franchir le pas et je n'ai sans doute pas réussi à répondre à toutes leurs questions à ce jour. En discuter avec eux m'a cependant donné à réfléchir et je suis aujourd'hui plus que jamais convaincue de mon choix et de ma volonté de m'impliquer plus concrètement pour la défense de valeurs et principes qui me sont chers.

PBI m'offre aujourd'hui cette possibilité et c'est avec beaucoup d'enthousiasme et, je l'avoue, un peu d'appréhension aussi, que je m'envolerai le 11 janvier prochain pour le Mexique.

Membre du Comité du projet Mexique
Medienmitteilung, 12.2.2008
Medienmitteilung, 12.2.2008
«Schon acht Jahre sind vergangen und noch immer ist das Charco-Massaker nicht aufgeklärt: Eine Straflosigkeit, die noch mehr Salz in die Wunden der Hinterbliebenen streut.» Die Genferin Marielle Tonossi hat bei ihrem Arbeitgeber, dem Verwaltungsgericht in Genf, eine Auszeit genommen, um mit Peace Brigades International (PBI) für ein Jahr in Mexiko einen Friedenseinsatz zu leisten. Die Anwältin hat mehr als 1000 Stunden Schutzbegleitung für MenschenrechtsverteidigerInnen absolviert und sich mit lokalen Behörden getroffen, um sie für die Menschenrechtssituation in ihrem Land zu sensibilisieren.
Communiqué de presse du 11 février 2008
Communiqué de presse du 11 février 2008
Une avocate genevoise témoigne des violations des droits humains au Mexique Marielle Tonossi a pris une année de congé auprès du Tribunal Administratif de Genève afin de s’engager comme volontaire auprès de Peace Brigades International (PBI). Elle a pu observer un Mexique rongé par la corruption, violent et militarisé à l’extrême. Elle souhaite fermement s’engager dans la responsabilisation du gouvernement helvétique face à son homologue mexicain.
Nouvelliste 8 mars 2008
Nouvelliste 8 mars 2008
Combattante pour la paix - Marielle Tonossi A peine rentrée de son aventure parmi les Peace Brigades International, cette greffière-juriste se réinstalle doucement à Genève. Rencontre dans les locaux imposants du Tribunal administratif.