Aller au contenu principal

Gabriele Stämpfli

Colombie, mai 2004 - avril 2006
Gabriele Stämpfli

Poste actuel : assistante à la Division des technologies de l’information et de la communication au service du développement de la DDC.

Après son retour

J’ai toujours été consciente que le retour en Suisse après deux années d’engagement avec PBI ne serait pas simple. Le moment est venu. Je laisse beaucoup derrière moi en Colombie : un projet captivant, des volontaires PBI intéressants qui sont devenus mes amis, des défenseurs et défenseuses des droits humains engagé-e-s, des ami-e-s colombien-ne-s et un pays contrasté où se passent des évènements incroyables… une expérience inoubliable.


Pendant le séjour

Depuis un mois je suis en vacances en Suisse. J’ai passé ma première année comme volontaire dans l’équipe d’Urabá, une expérience que je n’aurais voulu rater pour rien au monde. Ce sont les rencontres avec les gens qui m’ont le plus impressionnées. Les habitants des Communautés de paix m’ont beaucoup appris sur la solidarité, l’optimisme et la persévérance. Les défenseurs et défenseuses des droits humains venus à Urabá depuis Bogotá ou Medellín m’ont aussi montré à quel point le courage est nécessaire pour réaliser leur rêve : faire de la Colombie un pays plus juste et en paix. Vivre et travailler avec les autres volontaires était également une part importante durant cette année. J’ai décidé de poursuivre mon engagement avec PBI à Bogotá, parce que j’ai pris conscience de l’importance de notre travail et que j’aimerais le poursuivre dans une autre région de la Colombie.

PBI Schweiz:
PBI Schweiz:
Erfahrungsaustausch mit Freiwilligen aus Kolumbien Gabriele Stämpfli und Anita Linares