Aller au contenu principal

Juliette Müller

Colombie, décembre 2011 - décembre 2012
Juliette Müller

Juliette Müller

  • Master en Sciences politiques
  • Certificat en Histoire

Après son retour

Ce matin là, je perçois une agitation inhabituelle dans la maison de PBI Bogotá où je passe mes derniers jours à me reposer et acheter quelques souvenirs avant mon vol de retour en Suisse. Rapidement, la rumeur se répand comme une traînée de poudre dans les trois étages de la grande maison. « David Ravelo a été condamné à 18 ans de prison », dirait un article de la Vanguardia liberal paru le matin même. Alertée, je recherche dans la maison le responsable de l'équipe de Barrancabermeja, où je viens de passer une année en tant que volontaire. Plus clair que n'importe quelle parole, le regard sombre de celui-ci, suspendu au téléphone et marchant nerveusement en rond dans le hall d'entrée, suffit à me confirmer la nouvelle.

Accusé à tort d'avoir appartenu aux FARC et dans ce cadre, d'avoir participé à l'organisation d'un meurtre, privé de sa liberté depuis le début de son procès il y a plus de deux ans, David Ravelo était aussi, avant son incarcération, le leader de CREDHOS, la corporation régionale pour la défense des droits humains, organisation reconnue et symbolique à Barrancabermeja et dans toute la région du Magdalena Medio pour son histoire de résistance et sa place importante au cœur du mouvement social. Après un procès de plusieurs mois marqué par les irrégularités et basé sur de fantasques accusations, la sentence était espérée d'un jour à l'autre, mais personne ne s'attendait vraiment à cela.

La condamnation de ce militant de toute une vie pour la justice, la reconnaissance et la réparation des victimes du conflit, ainsi que pour une Colombie respectueuse des droits fondamentaux, voilà l'un des derniers souvenirs que je garderai de la Colombie, fort, choquant, et surtout révélateur à mon sens de ce à quoi les défenseurs et défenseuses des droits humains doivent se confronter, encore de nos jours, dans ce pays.

Je songe cependant aussi à la fois où j'ai rendu visite à David Ravelo en prison et où il m'a impressionné de par son énergie, son courage et sa capacité à ne jamais cesser de croire et de lutter pour ses idées « même si cela doit être depuis cette prison », disait-il. Cette force, ce n'est du reste pas qu'en lui que je l'ai perçue, mais en tous ces hommes et femmes que j'ai rencontrés durant cette année, que ce soit des défenseurs et défenseuses des droits humains aux sein d'organisations, des avocat-e-s, ou simplement des membres des communautés contraints de vivre directement les conséquences du conflit : les petits mineurs de Segovia, les communautés de déplacés du Norte Santander ou du Magdalena Medio, les paysans de la Zona de Reserva Campesina del Valle del Rio Cimitarra ou encore les nombreuses victimes qui, dans tous les recoins de la Colombie, n'ont toujours pas obtenu réparation, toutes et tous continuent, malgré le danger que cela représente, à s'organiser, à penser et à revendiquer une autre Colombie.

Si la condamnation de David me remplit de rage et d'incompréhension, je sais aussi que toutes ces personnes ne cesseront jamais, quoi qu'il arrive, de faire entendre leur voix, et cela me remplit de confiance, non seulement pour l'avenir de la Colombie, mais aussi en la capacité humaine à ne jamais laisser la violence détruire ses idées et ses espoirs.

J'espère finalement avoir pu contribuer, à travers PBI, à faire entendre ces voix un peu plus, et reviens en Suisse déterminée à poursuivre ce travail et notamment à sensibiliser au fait que la Colombie n'est pas encore ce pays stable, en paix, propice au tourisme de masse et aux investissements étrangers auquel certain-e-s voudraient croire.


Avant son départ

De par ses origines, sa complexité, ses acteurs et enjeux multiples, le conflit colombien représente une réalité fascinante à appréhender. La question du contrôle des territoires et des ressources naturelles par différents acteurs, liée aux intérêts économiques et aux enjeux géostratégiques internationaux, m’intéresse particulièrement. Ces aspects sont, il me semble, fondamentaux pour comprendre le conflit ainsi que ses conséquences en termes de violations des droits humains. De même, la question du contrôle du discours et de l’image du pays, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, sont des aspects que je souhaite approfondir.

L’envie de découvrir cette réalité aux côtés des défenseuses et défenseurs des droits humains correspond à mes idées et mes valeurs et représente une suite logique à mon parcours. Etant moi-même active dans le domaine en Suisse, en particulier sur les questions de l'asile et de la migration, je considère avant tout mon engagement avec PBI comme une forme de solidarité avec les défenseuses et défenseurs des droits humains de Colombie, une occasion de contribuer à la défense de valeurs communes et comme une opportunité d'échanger et d'apprendre, non seulement sur la situation politique, économique et sociale colombienne, mais également sur les luttes pour le respect des droits fondamentaux des personnes.

Dans ce cadre, j’attache une importance particulière au principe de non-ingérence ainsi qu’au mode d’organisation horizontal de PBI, qui correspondent profondément à mes valeurs et à ma façon d’envisager le travail, en particulier lorsque celui-ci prétend contribuer à un changement social et politique.

Segovia, ou le nouveau Far-West colombien
Segovia, ou le nouveau Far-West colombien
Récit d'un voyage au cœur de la principale zone aurifère de Colombie
facing PEACE PBI - März 2013
facing PEACE PBI - März 2013

Von der Belästigung zur Kriminalisierung. Artikel von PBI-Schweiz über die zunehmende Kriminalisierung von MRV in Lateinamerika. / Unüberwindbare Justiz-Maschinerie. Juliette Müller, ehemalige Freiwillige in Kolumbien, berichtet über Begleitungen in Barrancabermeja.

facing PEACE, avril 2013
facing PEACE, avril 2013

Du harcèlement à la criminalisation. Par PBI Suisse. / Une puissante et impassible machine judiciaire. Article de l'ex volontaire Juliette Müller.

20123110 Article Juliette complet
20123110 Article Juliette complet
Situation tendue dans le nord-est de la Colombie autour des points chauds de l'extraction de l'or. La volontaire Suisse Juliette Müller témoigne.