Aller au contenu principal

Roman Gnägi

Népal, février 2011 - avril 2012
Roman Gnägi

Roman Gnägi

  • Master of Arts in Development Studies and Culture Change

Après son retour

J’ai terminé mon engagement avec PBI au Népal mi-avril. Je suis convaincu que les quatorze mois que j’ai passé dans le Midwest à Gulariya, resteront une phase importante de ma vie. Pour moi, c’est également clair que j’ai reçu plus que je n’ai pu donné. J'ai davantage appris, rencontré plus d’amis, reçu énormément. Je me souviendrai toujours des moments de frustration dans l’équipe, lorsqu'on se sentait parfois incapables d’offrir plus au peuple népalais, travailler à la résolution des problèmes liés à la pauvreté, à l'impunité ou à la criminalité. Cependant, il existe également des souvenirs d’instants d’espoir, instants pendant lesquels les défenseurs-euses des droits humains regardaient l’avenir avec confiance et courage et durant lesquels on réalisait notre chance d’être auprès d’individus optimistes, forts et courageux. Ces souvenirs m’accompagneront dans le futur et me motiveront toujours à réaliser des projets qui me tiennent à cœur.


Avant son départ pour le Népal

Ma préparation a quelque chose de chaotique. Avec à peine deux semaines de préparation en Suisse, avant mon départ à Katmandu, je suis content de pouvoir suivre un cours de langue plus long au Népal. Cela me donnera la possibilité de m'adapter tranquillement. Le fait que mes collègues d'équipe soient déjà expérimentés et puissent me faciliter l'entrée dans le projet me plaît également. Je me réjouis de cet apprentissage et de ce travail d'équipe intensif d'une année.

C'est extraordinaire et gratifiant de pouvoir m'engager dans une organisation, dont j'approuve pleinement les principes et la méthode de travail. L'histoire récente et tragique du Népal est une charge pour le pays et je suis heureux, dans le cadre de mon travail de volontaire, de pouvoir contribuer à une prise de conscience nationale par l'intermédiaire des activistes locaux oeuvrant en faveur des droits humains.