Aller au contenu principal
Protection des DDH

Protection des défenseurs/euses

20 ans de la Déclaration des Nations Unies sur la protection des défenseurs des droits de l'Homme

Le 9 décembre 2018, la Déclaration des Nations Unies pour la protection des défenseurs des droits de l'Homme (DDH) célèbrera son 20e anniversaire. Dans le monde entier, les défenseurs et défenseuses des droits humains sont en première ligne pour promouvoir les libertés fondamentales universellement reconnus. Toutesfois, cet engagement n'est pas sans danger et comporte des risques considérables. À ce jour, la Déclaration des Nations Unies sur la protection des défenseurs n'a rien perdu de son importance. Le travail sur le terrain de PBI a montré qu'il est plus que jamais nécessaire de renforcer l'engagement en faveur des droits humains et de placer la protection des DDH au premier plan.

Lignes directrices de l'UE concernant la protection des défenseurs des droits de l'Homme

Les lignes directrices de l'UE pour la protection des DDH ont été adoptées sur la base de la Déclaration des Nations Unies sur la protection des DDH par le Conseil des ministres de l'Union européenne en 2004. Dans le cadre du dialogue politique avec les pays tiers, les lignes directrices proposent des mesures concrètes pour soutenir les DDH par le biais de missions de l'UE. Les lignes directrices ont été mises à jour en 2008.

Lignes directrices de la suisse concernant la protection des défenseurs des droits de l'Homme

En 2013, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a publié les directives suisses pour la protection des DDH. Ces lignes ont pour but de guider les missions suisses à l'étranger et servent à d'autres institutions et organisations d'instruments concrets pour une meilleure protection des activistes qui sont exposé-e-s. PBI a participé activement à l'élaboration des lignes directrices:

«Ces lignes directrices sont le résultat du travail de sensibilisation d'organisations de la société civile et notamment de PBI, et donc, en cela un produit concret notre partenariat. Ainsi, j'aimerais donner à PBI la "co-paternité" de ces lignes directrices Claude Wild, ambassadeur et ancien Chef du Département fédéral des affaires étrangères.

Pour plus d'informations: