Aller au contenu principal

PBI à la 48ème session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

human rights council
zm

La 48è session du Conseil des droits de l'homme se tient du 13 septembre au 8 octobre 2021. Retrouvez ci-dessous, au fur et à mesure, les différentes déclarations de PBI sur la situation des droits humains, notamment en Amérique latine.

  • 14/09 : Déclaration conjointe de 16 organisations - lue par Amaru Ruís, président de la Fundación del Río - au Conseil des droits de l'homme afin de dénoncer la situation préoccupante des droits humains au Nicaragua, notamment ceux des communautés autochtones. > voir la vidéo

  • 15/09 : Déclaration de PBI lors du dialogue interactif avec le Rapporteur spécial sur les droits de l'homme à l'eau potable et à l'assainissement. > voir la vidéo

  • 16/09: Déclaration de PBI lors du débat interactif avec le Rapporteur spécial sur la promotion de la vérité, de la justice, de la réparation et des garanties de non-répétition, avec mentions de la situation relative au Guatemala, en Colombie et au Honduras. > voir la vidéo

  • 21/09: Déclaration de PBI - lue par Maricela Vazquez Sanchez de l’organisation Paso del Norte - sur les disparitions forcées lors du dialogue interactif avec le groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires. > voir la vidéo

  • 22/09: Déclaration de PBI durant le débat général de l’Item 3 pour parler des détentions arbitraires et des peuples autochtones, avec des informations sur la Colombie, le Mexique, le Honduras et le Guatemala. > voir la vidéo

  • 27/09: Débat général de l’item 4. Déclaration conjointe - lue par Action de Carême - sur les attaques contre l’état de droit au Guatemala > voir la vidéo (à 57:22). Déclaration de PBI sur la criminalisation des défenseurs∙euses de la terre, territoire et environnement. > voir la vidéo

  • 27/09: side-event organisé par la Comisión Colombiana de Juristas et PBI sur les 5 ans depuis les Accords de Paix en Colombie, avec la modération de Francesca Nugnes de PBI Colombie.

  • 30/09: side-event sur l'impact sur les peuples autochtones des mesures mises en place par différents gouvernements pour faire face au Covid-19, avec la participation de Maria Felicita López, Coordinatrice des Conseils Autochtones Communautaires de la Municipalité de Santa Elena (La Paz), Honduras et accompagnée par PBI Honduras. Son intervention a porté notamment sur la situation des personnes défenseuses des droits humains au Honduras et sur l'impact des mesures sur les femmes honduriennes. Francisco Calí Tzay, le Rapporteur Spécial de l'ONU sur les droits des peuples autochtones, a également participé à l'événement. > voir le webinaire

Plus d'informations:

  • Pour d'autres news sur notre travail de plaidoyer, consultez la page PBI à l'ONU
  • Pour le programme et plus d'informations sur cette 48è session, visitez la page de l'OHCHR