Aller au contenu principal

Interventions de PBI au Conseil des droits de l'homme

Interventions de PBI au Conseil des droits de l'homme
IA

La 46e session du Conseil des droits de l'homme se tient du 22 février au 24 mars. À travers ses six interventions en plénière, PBI a notamment mis l'accent sur la protection des personnes défenseuses dans le cadre du droit à un environnement sain et du droit à l'alimentation. De plus, PBI a exprimé ses inquiétudes face à certaines tendances actuelles observées dans plusieurs pays où sont basés nos projets (Honduras, Guatemala, Mexique, Colombie et Indonésie), et en particulier la forte augmentation d’attaques et d’assassinats contre les personnes défenseuses de droits humains.

Présentation des rapports annuels sur le Honduras, Guatemala et Colombie

01.03.2021 Intervention orale dans le cadre de la présentation des rapports annuels de la Haute Commissaire sur le Honduras, Guatemala et Colombie lue par Maria Felicita Lopez du Movimiento Independiente Indígena Lenca de la Paz, Honduras - MILPAH, accompagnée par PBI au Honduras. 

Lors de cette intervention Maria Felicita López a notamment dénoncé l’augmentation des agressions et cas de criminalisation des personnes défenseuses de l’environnement, la militarisation des territoires ruraux et les attaques contre l’état de droit dans ces trois pays. > Lien vers l'enregistrement de la session UN Live (12e intervention). 

Au cours de ce débat au sein du Conseil des droits de l'homme, la Suisse, l’Union Européenne, l’Espagne et les États-Unis ont appelé à une meilleure protection des personnes défenseuses des droits humains au Honduras. L’importance de mettre en œuvre les accords de paix et de lutter contre les assassinats d’activistes en Colombie a été soulignée par la Norvège, l'Union européenne, l'Espagne et les Etats-Unis. Enfin, les questions du respect de l’État de droit, de la criminalisation des personnes défenseuses et de la nécessité de soutenir le travail du Haut-Commissariat aux droits de l’homme au Guatemala ont été évoquées par les missions de la Suède, la Norvège, les États-Unis et l’Union Européenne.

Droit à l'environnement et à l'alimentation

02.03.2021 Déclaration sur le droit à l'alimentation lue par Adam Paul Lunn (PBI UK) au cours du dialogue interactif avec le Rapporteur Spécial sur le droit à l'alimentation. La déclaration évoque les différents facteurs (discriminations structurelles, conflits armés, catastrophes naturelles, etc) qui influent sur le respect du droit à l’alimentation au Guatemala, au Honduras et en Colombie. > Lien vers l'enregistrement de la session UN Live (61e intervention).

03.03.2021 Intervention orale de PBI sur le droit à un environnement sûr, propre, sain et durable. Il s'agit d'une déclaration en réponse à la présentation du rapport sur la crise de l'eau et les droits humains du Rapporteur Spécial sur les droits humains et l'environnement David Boyd. La déclaration est lue par Ribka Kenelak, défenseuse indonésienne. Elle mentionne notamment des cas d’Indonésie, du Guatemala, de la Colombie, du Mexique, et du Honduras. > Lien vers l'enregistrement de la session UN Live (66ème intervention). Par ailleurs, le Rapporteur Spécial mentionne la nécessité de protéger les personnes défenseuses des droits humains à deux reprises lors de la présentation de son rapport. Il soulève notamment le travail de pression nécessaire de «personnes héroïques connues sous le nom de défenseurs∙euses des droits humains, qui sont menacées dans tous les coins du monde, [...] qui permettra d'améliorer la situation». > Voir la présentation du rapport de David Boyd ici et ici.

Rapporteuse Spéciale sur les défenseurs∙euses des droits humains

08.03.2021 Dialogue interactif avec la Rapporteuse Spéciale sur les défenseurs∙euses des droits humains. Déclaration lue par Yésica Sanchez du Consorcio Oaxaca au Mexique, organisation accompagnée par PBI Mexique. La déclaration se focalise sur la problématique des assassinats de personnes défenseuses des droits humains dans les pays suivants : Mexique, Indonésie, Guatemala, Honduras, Colombie. Dans son discours d'introduction, la Rapporteuse Spéciale mentionne le cas de Berta Cáceres, la défenseuse emblématique du Honduras, coordinatrice du COPINH (Consejo Cívico de Organizaciones Populares e Indígenas de Honduras) qui a été assassinée le 3 mars 2016. PBI accompagne le COPINH au Honduras. > Lien vers l'enregistrement de la session UN Live (48e intervention).

Situation au Guatemala

15.03.2021 Débat général du point 4 du Conseil des droits de l'homme (situations relatives aux droits humains qui requièrent l'attention du Conseil) sur la situation au Guatemala. Déclaration conjointe par PBI, Franciscans International et le Réseau international des droits humains (RIDH). Les trois organisations dénoncent notamment la forte augmentation d’attaques contre les personnes défenseuse et l’état de droit dans le pays, ainsi que la réduction de l’espace pour la société civile. La déclaration a été lue par Kerstin Reemtsma de PBI Guatemala.  > Lien vers l'enregistrement de la session UN Live (63e intervention). Par ailleurs, au cours de ce débat, la mission de la Suisse a également condamné l'augmentation des attaques contre les personnes défenseuses des droits humains au Guatemala.

Examen périodique universel (EPU) du Honduras

16.03.2021 Session d'adoption des recommandations de l'examen périodique universel (EPU) du Honduras. L'État du Honduras a reçu 223 recommandations au cours de cet EPU. Il a accepté 203 recommandation et a pris note de 20 recommandations. Presque toutes les recommandations relatives à la protection des personnes défenseuses ont été acceptées. La déclaration de cette session a été lue par Andrea Regina Piñeda Valladares de CEHPRODEC (Centro Hondureño de Promoción para el Desarrollo Comunitario). PBI accompagne CEHPRODEC au Honduras. > Lien vers l'enregistrement de la session UN Live (16e intervention).

La défenseuse a notamment réitéré l’importance que le gouvernement hondurien invite la société civile à participer à la mise en œuvre des recommandations reçues. Au cours de cette session, la mission d’Allemagne a appelé à la protection des personnes défenseuses des droits humains au Honduras, notamment celles défendant le droit à la terre et à l’environnement. La mission allemande a également dénoncé l’augmentation de l’utilisation de la criminalisation contre ces dernières.