Aller au contenu principal

Esdra Sosa Sierra - Sa lutte pour une reconnaissance sociale au Honduras

Esdra Sosa Sierra - Lutte pour une reconnaissance sociale au Honduras
kb

«Si j'ai un enfant homosexuel, je le tuerai», a déclaré le père de la défenseuse hondurienne des droits humains Esdra Sosa Sierra. La militante lesbienne est victime de discriminations et de violences en raison de son orientation sexuelle. Les lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, intersexes et queer (LGBTI+) sont harcelé·e·s, discriminé·e·s et assassiné·e·s au Honduras. Esdra Sosa Sierra est engagée dans l'organisation Arcoíris et promeut la reconnaissance sociale de la diversité sexuelle. PBI accompagne Arcoíris depuis 2015.

Dans la société patriarcale du Honduras, la discrimination commence déjà dans la famille et à l'école. Esdra Sosa Sierra a grandi dans une famille évangélique où les homosexuels sont considérés comme « possédés par le diable ». Au début, elle a caché son orientation sexuelle à sa famille et à ses amis. Ce n'est qu’en 2006, lorsqu'elle est devenue membre d'Arcoíris, une organisation qui promeut les droits des LGBTI+, que sa famille l'a appris. Sa mère et sa sœur l’ayant rejetée, le premier obstacle pour Esdra Sosa Sierra a donc été de sensibiliser sa propre famille. Aujourd'hui, elle travaille pour l'acceptation des personnes LGBTI+ dans tout le pays. C'est un travail risqué parce que beaucoup sont assassiné·e·s à cause de leur orientation sexuelle. Pour y échapper, certains LGBTI+ fuient en Amérique du Nord ou en Europe. Depuis 2016, trois membres d'Arcoíris ont été abattus dans la rue et vingt assassinats de personnes LGBTI+ ont été enregistrés au premier semestre 2019. Esdra Sosa Sierra elle-même a reçu des menaces de mort en 2015 et a dû quitter le pays. Depuis, elle est revenue et n’a pas renoncé à s'engager pour les droits des personnes LGBTI+. « Nous avons besoin de lois qui garantissent nos droits. Le Honduras doit changer et je veux y participer », affirme la militante.

PBI s'engage en faveur de la protection LGBTI+

Par le biais de son engagement et de ses interventions publiques, Esdra Sosa Sierra et ses collègues sont devenues la cible d'attaques homophobes au Honduras. PBI leur offre son soutien lors de manifestations et d'ateliers de sensibilisation. Au début novembre 2019, Esdra Sosa Sierra a été invitée par PBI en Europe afin de rendre compte de la situation. PBI continue de documenter la situation précaire des droits humains au Honduras et s'engage en faveur de l'acceptation des personnes LGBTI+. Soutenez PBI dans son travail afin que des personnes comme Esdra Sosa Sierra puissent vivre à l’avenir sans discrimination.

Plus d'informations