Aller au contenu principal

Une militante LGBTIQ+ du Honduras en visite en Suisse

Une militante LGBTIQ+ du Honduras en visite en Suisse
Selina

Du 6 au 13 novembre, la défenseuse des droits humains hondurienne Esdra Sosa se rendra en Suisse à l'invitation de PBI. Elle est sous-coordinatrice de l'organisation Arcoiris et coordinatrice de Litos, qui travaille pour les femmes lesbiennes et bisexuelles.

Depuis le coup d'État de 2009 au Honduras, la Commission nationale des droits humains a enregistré plus de 325 meurtres de personnes LGBTIQ+ (lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre, intersexuelle et queer). Rien qu'en 2019, 21 personnes ont été assassinées depuis janvier. Les crimes de haine et les meurtres sont rarement poursuivis et les forces de sécurité de l'État sont souvent impliquées dans ces crimes. Dans le discours public, la communauté LGBTIQ+ est attaquée à plusieurs reprises, tant par l'État que par les églises, les médias et les écoles. Le langage utilisé est homophobe et incite à la disqualification, à l'exclusion sociale et à la haine.

Lors de sa tournée en Europe en novembre 2019, Esdra Sosa attirera l'attention sur la situation préoccupante de la communauté LGBTIQ+ au Honduras et établira des contacts pour améliorer la protection des défenseurs.ses des droits humains travaillant pour les droits de la diversité sexuelle dans leur pays.

Depuis 2003, Arcoiris a sensibilisé et renforcé la communauté LGBTIQ+ du Honduras à des questions telles que la prévention en matière de santé et la défense et la promotion des droits de la diversité sexuelle.

Plus d'informations:

Honduras : Au moins quatre personnes LGBTI+ assassinées en juillet, 21 août 2019