Aller au contenu principal

Le Mexique: pays marqué par les disparitions forcées et la torture

Maricela Vázquez, avocate à Ciudad Juarez, et Olga Guzmán de la Commission mexicaine de défense et promotion des droits humains, CMDPDH, seront à Genève pour parler de leur travail autour des cas de torture et de disparitions forcées dans l'Etat du Chihuahua.

Le Mexique: pays marqué par les disparitions forcées et la torture

Ville frontalière avec les Etats-Unis, Ciudad Juárez est connue pour être la ville la plus dangereuse du monde, notamment en raison des problèmes liés à la migration et à la présence des cartels de drogues. La militarisation de région n’a pas amélioré le niveau de sécuirté, bien au contraire. Cas de torture et disparitions forcées sont monnaie courante.

L’avocate mexicaine Maricela Vázquez travaille avec les membres des familles des victimes de disparitions forcées et des survivants de torture dans l’Etat de Chihuahua. Elle sera présente pour témoigner de son travail au Paso del Norte Human Rights Center à Ciudad Juárez. Suivi d'un apéritif.

Olga Guzmán Vergara, est actuellement directrice du plaidoyer à la CDMPDH. Auparavant, elle a travaillé sur les thèmes des droits économiques et socio-culturels, ainsi que sur le respect des droits humains, en particulier auprès des populations les plus vulnérables. Elle sera présente pour partager de son expérience de plaidoyer et témoignera de la torture qui sévit au Mexique.

Date et lieu

Mardi, 17 septembre 2019  18:30 - 20:30 heure
Librairie Albatros
Rue Charles-Humbert 6, 1205 Genève

Liens