Aller au contenu principal

Stefania Grasso

Mexique, novembre 2013 - juin 2015
Stefania Grasso

Stefania Grasso (1983)

  • Master en relations internationales

Après son retour

Avant de quitter la Suisse, j’étais consciente du défi que représentait une année comme volontaire PBI au nord du Mexique. Je savais que l’injustice et les violations des droits humains allaient m’affecter, que les restrictions de sécurité seraient nombreuses et qu’ouvrir une nouvelle équipe dans une zone où la présence internationale est rare allait requérir beaucoup d’énergie et d’investissement.

Ce que je n'étais pas parvenue à m’imaginer c’était combien j’allais retirer d’une telle expérience : c’est l’une des plus significatives de ma vie, tant aux niveaux personnel que professionnel. La possibilité qui m’a été donnée de soutenir des défenseuses et défenseurs des droits humains qui mettent leur intégrité en jeu pour dénoncer et s’opposer aux violations des droits humains a été un privilège et une leçon de vie et de courage ! J’ai reçu comme un don la gratitude que manifestaient ces mêmes défenseurs et des victimes de violations à propos de l’accompagnement rapproché mis en place par PBI sur le terrain.

L’ouverture d’un bureau PBI au nord du Mexique répondait à un besoin réel et croissant de protection internationale émis par les défenseuses et défenseurs des droits humains dans la région. La situation de risque qu’ils affrontent au nord, mais également dans de nombreuses autres zones du pays, continue à être préoccupante et nécessite un suivi constant et une vigilance internationale. J’espère ainsi pouvoir poursuivre mon soutien au travail courageux de ces défenseuses et défenseurs que j’ai eu la chance de connaître durant mon année et demie sur le terrain aux côtés de PBI.


Avant le départ

Je me suis toujours intéressée aux droits humains et j'ai toujours été touchée par le courage des défenseurs et défenseuses qui risquent leur vie pour faire valoir les droits d'autrui. Grâce à ses méthodes de travail singulières, PBI peut protéger les défenseurs et défenseuses des droits humains et changer leur vie quotidienne. Je me réjouis profondément de pouvoir faire partie de ce projet et surtout d'y apporter ma contribution.

Membre de l'équipe de formation du projet Mexique