Direkt zum Inhalt

Sophie Helle: «Loin de tout, hors de sa zone de confort»

Sophie Helle: «Loin de tout, hors de sa zone de confort»
nc

Notre volontaire fraîchement rentrée de Colombie a publié une série de quatre petits textes pour Jet d'Encre autour des pensées et réflexions développées durant son expérience. On se concentre ici sur deux de ces articles : ses témoignages sur la vie en communauté durant sa mission et sur l’horizontalité de PBI.

Après 18 mois passé comme volontaire de PBI basée à Bogota, Sophie Helle raconte son vécu, qui l'a à la fois marquée et définie. Au sein d’une équipe de volontaires internationaux, elle réalisait un travail d’accompagnement auprès de défenseur·euses des droits humains colombien·ne·s en danger pour leur engagement.

Ils s’aiment comme ils se détestent

Dans le premier texte, elle donne un aperçu de la vie en communauté en vous accueillant dans la maison dans laquelle elle a à la fois vécu et travaillé ; une maison dans laquelle ses collègues sont devenu·e·s ses ami·e·s, colocataires et membres de la famille. «Les règles de coexistence: si difficiles à définir et si dépendantes des membres de cette mini-communauté. On les travaille, les adapte. On essaie de se respecter, de définir ses limites et de respecter celles d’autrui.» Elle raconte comment ces personnes qui ne se sont pas choisies tentent au mieux de vivre ensemble, malgré leurs différences de personnalité et culturelles.

Ici, pas de hiérarchie

Dans ce second texte, elle revient sur les valeurs et les implications d’une organisation de travail dite horizontale, où les décisions sont prises de manière consensuelle. «Le chef, c’est toi, c’est moi, nous sommes tous au même niveau. Ton avis compte autant que le mien et tu es tout autant responsable de la prise de décisions que moi. Cette structure organisationnelle est horizontale. C’est bizarre, impossible de se plaindre que les décisions prises soient mauvaises.» L'auteure démontre que malgré un processus qui requiert du temps et nécessite de longs débats, cette structure organisationnelle permet d'instaurer le respect, l’écoute, l’ouverture à l’autre et l’empathie.

Découvrez l'intégralité de ces textes pour vous plonger avec elle dans la peau d'un·e volontaire PBI sur le terrain!

Plus d'informations: