Aller au contenu principal

Journée internationale pour les droits des femmes : PBI rend hommage aux femmes défenseuses des droits humains

Journée internationale pour les droits des femmes : PBI rend hommage aux femmes défenseuses des droits humains
mp

En militant pour les droits humains, les femmes défenseuses des droits humains (DDH) remettent en question les rôles traditionnels de genre de la société patriarcale qui maintient les femmes dans la sphère domestique. Par conséquent, celles-ci, ainsi que les membres de leur famille, sont souvent la cible d’agressions, de menaces et de harcèlement.

Dans son rapport de janvier 2019 portant sur la situation des femmes DDH, Michel Forst, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des défenseurs et défenseuses des droits humains, écrit : " Les femmes défenseuses des droits humains sont souvent confrontées à des risques et obstacles supplémentaires et différents qui sont liés au genre, intersectionnels et façonnés par des stéréotypes sexistes ainsi des idées et normes profondément ancrées sur qui sont les femmes et comment elles devraient être ". "Dans le climat politique actuel, où on observe des réactions hostiles envers les droits humains, les femmes défenseuses des droits humains sont souvent les premières victimes."

PBI continue à affirmer la nécessité, pour les États, de mettre en place des programmes de prévention et de protection pour les DDH, particulièrement pour les femmes défenseuses, en insistant notamment sur les questions liées au genre. Aussi, PBI souligne l'urgence d'enquêter sur tous les cas de menaces et d'agressions contre des femmes DDH et de condamner les responsables de ces actes.

Vidéos: le travail des femmes défenseuses des droits humains mis à l'honneur

Lorsqu'une femme se revendique défenseuse des droits humains, elle s'engage pour la vie. Cela implique de briser les stéréotypes définis par la société patriarcale dans un contexte d'inégalités, d'impunité, de corruption, de restriction de l'espace civil ou encore de misogynie. Ces vidéos relatent, d'une part, les formes de violence spécifiques auxquelles font face les femmes DDH, qu'elles soient psychologiques, physiques ou sexuelles. La notion de protection est, elle aussi, logiquement évoquée, notamment une approche féministe de celle-ci permettant de mieux comprendre, identifier et gérer les risques auxquelles les femmes DDH sont confrontées. Finalement, la charge de travail des femmes DDH est conséquente et souvent épuisante, tant moralement que physiquement. Il est donc important pour ces dernières de prendre soin d'elles, notamment à travers les divers processus de guérison et de spiritualité.

Pour plus d'informations: