Aller au contenu principal

Retour sur le webinaire sur les protestations sociales et la violence d'Etat en Colombie

MTD3
IA

Le 7 juin 2021, un webinaire de notre série "Meet the Defenders" a été organisé sur les protestations sociales et la violence d'Etat en Colombie, avec la participation de deux personnes défenseuses des droits humains colombiennes et une représentante du DFAE.

Alejandra Garzón, avocate colombienne spécialisée dans les droits humains, a évoqué l'augmentation de la répression policière des manifestations sociales ces dernières années. Depuis la fin du mois d'avril, la violence de l'État lors des manifestations a pris des proportions très inquiétantes. Les organisations de défense des droits humains documentent des cas de meurtres, de disparitions forcées, de violences sexuelles, de torture et de blessures par armes à feu. Des violences excessives contre les manifestant·e·s, pour la plupart pacifiques, sont perpétrées par la police, l'armée, les paramilitaires et aussi par des personnes habillées en civil. Alejandra Garzón a fait valoir que le paramilitarisme est depuis longtemps une réalité dans les zones rurales, mais pas dans les villes, où la violence des paramilitaires lors des manifestations n'a jamais atteint une telle ampleur.

La participation de nouveaux acteurs politiques - surtout les jeunes - aux protestations sociales est également un phénomène nouveau, surtout depuis l'arrivée au pouvoir de l'actuel président Ivan Duque en 2018, a indiqué Garzón. Cela a également été confirmé par Jhoe Nilson Sauca Gurrute de l'organisation Cabildos Genaro Sánchez et ancien coordinateur du Consejo Regional Indígena del Cauca (CRIC). Garzón voit dans les raisons de l'engagement nouveau et fort de ces manifestant·e·s le manque de perspectives d'avenir des jeunes, qui ont peu d'accès à l'éducation et au travail.

   «Les jeunes nous le disent: nous n'avons plus rien à perdre» Alejandra Garzón, avocate des droits humains pour dhColombia.

Après les présentations d'Alejandra Garzón et de Jhoe Sauca, Cornelia Tobler du DFAE a présenté le programme de la Suisse sur les droits humains et la paix en Colombie.

Intervenant∙e∙s

  • Alejandra Garzón, avocate des droits humains, dhColombia
  • Jhoe Nilson Sauca Gurrute, représentant légal de l'organisation Cabildos Genaro Sánchez et ancien coordinateur du Consejo Regional Indígena del Cauca (CRIC)
  • Cornelia Tobler, chargée de programme Droits humains et paix en Colombie, Département fédéral des affaires étrangères (DFAE)

Modération: Katia Aeby, PBI Suisse

Le webinaire a été conjointement organisé par PBI Suisse, Comundo et ask!

Plus d'informations:

Vidéo du webinaire

Vous n'avez pas pu assister au webinaire? Pas de problème, vous pouvez le regarder maintenant ici: