Aller au contenu principal

Corsin Blumenthal

Guatemala, janvier 2016 - janvier 2017
Corsin Blumenthal

Corsin Blumenthal (1987)

  • Dès 2019, membre du comité national de PBI Suisse
  • Stagiaire PBI 2014/2015
  • Master en société globale et politique mondiale (Université de Lucerne)

Retour en Suisse

Depuis début février, je suis de retour en Suisse. Les adieux n’ont pas été faciles après une année au cours de laquelle j’ai tissé des relations étroites avec mes collègues volontaires, ainsi qu’avec plusieurs DDH et avec le pays. C’était très intéressant pour moi de connaitre personnellement les activistes. Néanmoins, je me réjouissais aussi beaucoup de revoir ma copine, ma famille et mes amis en Suisse. Globalement, ce fut une année intense et pleine de défis, mais aussi passionnante et très variée. J’ai eu un aperçu considérable du travail de PBI pour les droits humains et de la société civile guatémaltèque.

Avant le départ

Lorsque je raconte à mes proches et à mes amis que je m’en vais au Guatemala avec PBI en tant qu’observateur des droits humains, l’une des premières questions que l’on me pose c’est : « Mais, ce n’est pas dangereux ? ». A chaque fois, je poursuis en donnant des explications sur le projet et sur mes futures activités. Je leur montre qu’il existe déjà un grand savoir-faire sur place, que la situation de risque est analysée en permanence et que des mesures de sécurités très strictes sont suivies.

Personnellement, c’est une tout autre question qui me préoccupe et qui n’est pas directement liée au travail en faveur des droits humains : « Comment est-il possible de vivre pendant un an avec neuf autres volontaires dans la même maison et, toujours dans cette même maison, de travailler tous les jours de la semaine ? ».

Je dispose déjà d’une première (petite) impression sur le sujet grâce à la semaine de formation organisée par le projet PBI Guatemala dans une maison située sur la frontière franco-belge. Isolés et sans réseau, nous (moi et onze autre « potentiels » volontaires) n’avons eu d’autre choix que de nous concentrer sur deux thèmes : transmission d’informations et travaux de groupes autour du projet au Guatemala.

Cette semaine m’a renforcé dans mon idée de partir sur le terrain. Très rapidement, une très bonne dynamique de groupe s’est développée car nous avions tous des motivations similaires et le même objectif en tête : accompagner des défenseuses et défenseurs des droits humains menacés au Guatemala. Nous voulons tous être – comme on dit en espagnol – un « granito de arena » (un grain de sable) sur le chemin d’un avenir où les droits humains seront respectés sans « si » et « mais ». C’est donc avec joie que je considère mes prochaines activités de terrain et la vie en équipe au Guatemala.

Verschwindenlassen in Guatemala: Der Fall Creompaz
Verschwindenlassen in Guatemala: Der Fall Creompaz
Verschwindenlassen in Guatemala: Der Fall Molina Theissen
Verschwindenlassen in Guatemala: Der Fall Molina Theissen
Corsin Blumenthal: entre découragement et espoir
Corsin Blumenthal: entre découragement et espoir
Corsin Blumenthal: Zwischen Hoffnung und Hoffnungslosigkeit
Corsin Blumenthal: Zwischen Hoffnung und Hoffnungslosigkeit
Petén - le département oublié du Petén
Petén - le département oublié du Petén
Petén – das vergessene Departement Guatemalas
Petén – das vergessene Departement Guatemalas
Erste Eindrücke von Corsin Blumenthal aus dem Einsatz
Erste Eindrücke von Corsin Blumenthal aus dem Einsatz
Corsin Blumenthal: Premiers pas au Guatemala
Corsin Blumenthal: Premiers pas au Guatemala
In Lumnezian che intermediescha pasch
In Lumnezian che intermediescha pasch
Corsin Blumenthal da Morissen va per in onn a Guatemala.
Medienmitteilung 7. Januar 2016 Der Bündner Corsin Blumenthal wird ein Jahr in Guatemala bedrohte FriedensaktivistInnen schützen
Medienmitteilung 7. Januar 2016 Der Bündner Corsin Blumenthal wird ein Jahr in Guatemala bedrohte FriedensaktivistInnen schützen
Der 28-jährige Corsin Blumenthal bricht am 24. Januar für ein Jahr als Freiwilliger mit PBI nach Guatemala auf.