Aller au contenu principal

Vidéo du webinaire «Pandémie, criminalisation et impunité au Guatemala»

guatemala
IA

Le 9 juin, un webinaire sur la criminalisation des défenseurs∙euses des droits humains au Guatemala a eu lieu, avec la participation de Leiria Vay du Comité de Desarrollo Campesino (CODECA), Ruben Domínguez du Bufete Jurídico de Derechos Humanos et Mara Bocaletti de la Plataforma Internacional contra la Impunidad.

Le webinaire s'est concentré sur la contribution de la défenseuse des droits humains Leiria Vay, qui se trouve actuellement en Europe pour sensibiliser le public à la criminalisation et à la répression des membres du CODECA. Depuis 2016, les attaques contre les membres de l'organisation ont augmenté rapidement; 6'410 attaques ont été documentées entre 2016 et 2020. Leiria Vay a souligné que la pandémie n'a pas arrêté ou diminué les attaques. Ces agressions comprennent, entre autres, la diffamation, les menaces par téléphone, les arrestations arbitraires, les poursuites pénales et les assassinats. Depuis 2018, 20 membres du CODECA ont été assassiné·e·s et aucun des crimes n'a encore été résolu. Malgré la répression sévère, le CODECA continue à lutter pour les droits fonciers et environnementaux des communautés paysannes et compte sur un large réseau tant au niveau national qu'international.

Après Leiria Vay, l'avocat Ruben Domínguez du Bufete Jurídico de Derechos Humanos - une organisation accompagnée par PBI - a parlé des lacunes du système judiciaire guatémaltèque. Il a souligné le fait que le ministère public ne faisait pas d'accusations objectives et ne se référait pas aux individus et à leurs actions, mais formulait des accusations collectives sans présenter de preuves. En outre, le droit pénal est également utilisé de manière disproportionnée, alors que de nombreuses affaires pourraient être résolues différemment. Enfin, Mara Bocaletti a abordé la nouvelle loi sur les ONG, qui, entre autres, permet à l'État de fermer une ONG à tout moment, et a donné des exemples concrets concernant la crise actuelle de l'indépendance du système judiciaire.

L'événement a eu lieu à l'initiative du mouvement communautaire «Abya Yala» et en collaboration avec PBI Suisse, Guatemala-Netz Zurich, Guatemalanetz Berne et Association km207 Guatemala-Suisse.

Regardez maintenant la vidéo: