Aller au contenu principal

Le Jury des jeunes du FIFDH offre le prix PBI au documentaire «Overseas»

Le Jury des Jeunes du FIFDH offre le prix PBI au documentaire «Overseas»
nc

C’est dans le cadre d’un FIFDH fortement restreint par le Covid-19 que le Jury des jeunes a remis le Prix du meilleur documentaire de création au film «Overseas» de Sung-A Yoon. Le prix de 1'000 CHF, offert par PBI, a primé un documentaire donnant une voix et un visage aux femmes philippines se formant à aller travailler à l’étranger comme domestiques. PBI a également participé à la formation de ce jury.

La 18ème édition du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) s’est vue fortement impactée par le Covid-19 et a dû annuler la plupart de ses événements publics. L’équipe du Festival a cependant proposé une nouvelle programmation alternative 2.0 avec 27 débats et entretiens à suivre en direct sur internet. Les projections scolaires, initialement conservées, ont finalement été annulées en cours de festival.

Néanmoins, il a été décidé de maintenir les deux compétitions 'documentaires de création' et 'fictions' tant par le Jury international que par le Jury des jeunes, lesquels ont visionné les films à distance ou à huis clos et débattu ensemble des films de la sélection.

Le Jury des jeunes du FIFDH regroupe une douzaine d’élèves du secondaire II de Genève, passionné·e·s par le cinéma et les droits humains. PBI, en partenariat avec le Codap, a donné fin février une formation sur les droits humains et la prise de décision par consensus à ce Jury qui avait pour mission de choisir et remettre le Prix documentaire de création (1'000 CHF), offert par PBI, et le Prix fiction et droits humains (1'000 CHF) offert par la fondation Eduki.

Films primés

Le Jury des jeunes compétition Documentaire de création était composé de Theophano Chraïti, Lucie Dene, Karin Diaper, Terry Hemecker et Maxime Monney. Ensemble, ils ont décerné le Prix au film «Overseas» de Sung-A Yoon. «Ce documentaire de création met en évidence une problématique méconnue et inhumaine : la condition de femmes philippines travaillant comme personnel de maison à travers le monde. Le film traite avec finesse et originalité ce sujet grâce à un procédé de mise en abîme où ces femmes s’entraînent à jouer leur rôle futur dans une école les préparant à être asservies par leurs employeurs et éloignées de leur famille. Le traitement en couleurs pastel apporte une douceur qui contraste avec la dure réalité à laquelle elles sont confrontées».

En outre, le Jury des jeunes a également donné une mention spéciale à «I Am Not Alone» de Garin Hovannisian. «Nous avons choisi d’accorder une mention à un film qui nous a fait vivre une expérience extraordinaire. Ce documentaire, réellement positif, donne de l’espoir et montre l’impact que l’on peut avoir, en tant qu’individu, sur le monde qui nous entoure. Nous sommes heureux d’avoir vu ce film qui parle particulièrement aux jeunes et nous donne force et courage.»

Du côté du Prix Fiction, le Jury des jeunes a décerné le prix de la Compétition Fiction à  «Balloon» réalisé par Pema Tseden, qui traite de la question de l’avortement et des droits des femmes. Ils ont également accordé une mention spéciale à «Kuesspian», de Myriam Verreault, pour un film qui «relève des problématiques de la jeunesse qui nous représente».

Evénements annulés ou remis à plus tard

Dans le cadre du FIFDH cette année, PBI devait également organiser un Café des Libertés portant sur les défenseurs·euses de l’environnement en Amérique latine (en collaboration avec le Codap, Peace Watch Switzerland et Km207 Guatemala-Suisse) et était associé à la soirée «Autour de Nuestras Madres», une projection du film guatémaltèque sur les disparitions forcées suivie d’un débat sur la thématique. Ces deux événements ont été annulés mais PBI souhaite toutefois reproposer des événements semblables plus tard dans l’année.

 

Plus d’informations :