Projets > Népal 
Imprimer
PBI-Nepal accompagnement protecteur, c 2008 Carlos Crossi

PBI au Népal: historique et fermeture du projet

En 2006, PBI a ouvert son projet au Népal suite à différentes requêtes d'organisations locales et internationales oeuvrant pour la défense des droits humains. Jusqu'à fin 2012, PBI avait une équipe de volontaires basée à Katmandou et de 2008 à 2012 également un équipe à Gulariya, dans la région du Teraï.

Après une évaluation approfondie menée dans le courant de l'année 2012, PBI a décidé de retirer ses volontaires du terrain et fermer le bureau de Gulariya. Les résultats de l'évaluation ont mis en évidence plusieurs changements politiques et de la situation des droits humains dans le pays. Les besoins des défenseurs et défenseuses des droits humains ont également changé durant les années de présence de PBI.

Durant l'année 2013, PBI a maintenu une équipe réduite dans la capitale qui a fait un travail d'observation et de suivi de la situation des droits humains. L'équipe a également facilité le travail de plaidoyer de plusieurs organisations locales partenaires. 

Fin 2013, le projet Népal a mis un terme à ses activités. Sur place, la situation politique a rendu les contacts avec les autorités locales - dimension fondamentale du travail d'accompagnement protecteur - très difficiles de même que la préservation du statut légal de PBI sur place. Dès le printemps 2014, PBI Népal a cédé à un partenaire local la gestion du site Nepal Monitor sur lequel les défenseurs et défenseuses des droits humains peuvent enregistrer les attaques dont ils sont victimes.


Peace Brigades International
deutsch | français